REGLEMENT INTERIEUR

P1010117.JPG
           Règlement intérieur

 

Tout adhérent doit prendre connaissance du présent règlement intérieur et a l’obligation de s’y conformer.

 

1 ) ADHESIONS ET COTISATIONS

 

L’adhésion est obligatoire afin de participer aux activités de l’association. Toute personne désirant adhérer remplit un bulletin d’adhésion et s’acquitte de la cotisation. La cotisation annuelle couvre la période du 1er octobre au 30 septembre.

 

2 ) ORGANISATION

 

Les randonnées se font en groupe et sont organisées par des bénévoles de l’association.

Les randonnées se feront sans esprit de compétition, dans la convivialité et la bonne humeur.

L’association se réserve le droit de modifier ou d’annuler des sorties, notamment en raison de l’indisponibilité de l’animateur de la randonnée ou en raison de mauvaises conditions climatiques. De même, le jour de la randonnée, l'animateur peut modifier tout ou partie de la randonnée initialement prévue au programme pour toute raison de sécurité qu'il jugera utile de prendre.

Il est recommandé d'avertir au préalable le responsable de la sortie de votre participation ; cela évite d'attendre inutilement.

 

3) MINEURS

 

Les mineurs ne pourront être acceptés qu'en tant que membres occasionnels sous réserve d'être accompagnés par un tuteur légal. Ils seront exempts de cotisations.

 

4 ) REGLES DE BONNE CONDUITE

 

Il est demandé aux randonneurs :

de respecter l' heure de départ,

de ne laisser aucune trace de son passage, emporter tous les déchets (y compris les mouchoirs papiers) jusqu'à la prochaine poubelle,

de suivre les sentiers et de ne pas emprunter de raccourcis,

de respecter la propriété d’autrui (récoltes, vergers, etc.…),

de ne pas cueillir de fruits dans les vignes et vergers,

de ne pas troubler le calme de la faune sauvage et respecter la flore,

de ne pas déranger les troupeaux d’animaux domestiques,

de refermer les clôtures après son passage.

de ne pas allumer de feu dans les zones à risques : forêts, broussailles, etc …

 

5 ) CHIENS

 

Pour des raisons de sécurité, les chiens même tenus en laisse ne sont pas admis.

 

6 ) CALENDRIER

 

Il est établi un programme des sorties, il mentionne la date, le lieu, le point de départ, la

distance, il est distribué à chaque adhérent et sera consultable sur notre site Internet dés qu'il aura été créé.

Tous les adhérents autorisent l’association représentée par son président à diffuser ou afficher les photographies prises lors de randonnées, de réunions et de toutes manifestations, sur lesquelles ils figurent, et à les mettre en ligne sur le site Internet de l’association. Cette disposition est valable pour une durée illimitée.

 

7 ) EQUIPEMENT

 

Le randonneur doit être équipé de chaussures appropriées. C'est l'élément le plus important. Il faut être équipé de chaussures de randonnée à tige haute assurant un bon maintien de la cheville et avec des semelles crantées antidérapantes.

Prévoir aussi un sac à dos pour ranger :

- les vêtements adaptés aux conditions climatiques,

- de l'eau en quantité suffisante, prévoir ¼ de litre par heure de marche prévue,

 

Prévoir également 1 ou 2 bâtons ( il existe des modèles télescopiques à 3 brins, avec capuchons amovibles aux pointes

 - un petit encas pour le « coup de pompe ».

 

8 ) DOCUMENTS

 

Chaque randonneur doit porter sur lui : sa carte d'assuré social et le n° de téléphone d'une personne à prévenir en cas d'accident (ou photocopies de ces documents)

 

9 ) PREPARATION DE LA RANDONNEE

 

La veille au soir, prévoir une alimentation correcte, avec des sucres lents (pâtes, féculents).

Le matin, prise d'un véritable petit déjeuner, même si l'on n'a pas cette habitude (tartines, confiture …)

 

10 ) EN FIN DE RANDONNEE

 

Il n' est pas acceptable que des participants partent devant et rentrent directement chez eux . Il est nécessaire de se regrouper et d attendre , au point final de la randonnée , le feu vert de dispersion de l'animateur , au moins par politesse , mais surtout par sécurité , afin de recenser l' ensemble du groupe

 

11 ) SECURITE : EXTRAITS DU CODE DE LA ROUTE

Section 6 : Circulation des piétons

Article R412-34

- Lorsqu’une chaussée est bordée d’emplacements réservés aux piétons ou normalement praticables par eux, tels que trottoirs ou accotements, les piétons sont tenus de les utiliser, à l’exclusion de la chaussée.

Article R412-35

Lorsqu’il ne leur est pas possible d’utiliser les emplacements qui leur sont réservés ou en l’absence de ceux-ci les piétons peuvent emprunter les autres parties de la route en prenant les précautions nécessaires.

Article R412-36

Lorsqu’ils empruntent la chaussée, les piétons doivent circuler près de l’un de ses bords.

Hors agglomération et sauf si cela est de nature à compromettre leur sécurité ou sauf circonstances particulières, ils doivent se tenir près du bord gauche de la chaussée dans le sens de leur marche.

Article R412-37

Les piétons doivent traverser la chaussée en tenant compte de la visibilité ainsi que de la distance et de la vitesse des véhicules. Ils sont tenus d’utiliser, lorsqu’il en existe à moins de 50 mètres, les passages prévus à leur intention. Aux intersections à proximité desquelles n’existe pas de passage prévu à leur intention, les piétons doivent emprunter la partie de la chaussée en prolongement du trottoir.

Article R412-38 

Les feux de signalisation lumineux réglant la traversée des chaussées par les piétons sont verts ou rouges et comportent un pictogramme. Lorsque la traversée d’une chaussée est réglée par ces feux, les piétons ne doivent s’engager qu’au feu vert. Lorsque la traversée d’une chaussée est réglée par un agent chargé de la circulation, les piétons ne doivent traverser qu’à son signal.

Article R412-39 

Hors des intersections, les piétons sont tenus de traverser la chaussée perpendiculairement à son axe. Il est interdit aux piétons de circuler sur la chaussée d’une place ou d’une intersection à moins qu’il n’existe un passage prévu à leur intention leur permettant la traversée directe. Ils doivent contourner la place ou l’intersection en traversant autant de chaussées qu’il est nécessaire.

Article R412-40 

Lorsque la chaussée est divisée en plusieurs parties par un ou plusieurs refuges ou terre-pleins, les piétons parvenus à l’un de ceux-ci ne doivent s’engager sur la partie suivante de la chaussée qu’en respectant les règles prévues par les articles qui précèdent.

Article R412-41 

Lorsque la traversée d’une voie ferrée est réglée par un feu rouge clignotant, il est interdit aux piétons de traverser cette voie ferrée pendant toute la durée de fonctionnement de ce feu.

Article R412-42 

a) Les prescriptions de la présente section relatives aux piétons ne sont pas applicables aux cortèges, convois ou processions qui doivent se tenir sur la droite de la chaussée dans le sens de leur marche, de manière à en laisser libre au moins toute la moitié gauche.

 

b) Elles ne sont pas non plus applicables.... aux groupements organisés de piétons. Toutefois, lorsqu’ils marchent en colonne par un, ils doivent, hors agglomération, se tenir sur le bord gauche de la chaussée dans le sens de leur marche, sauf si cela est de nature à compromettre leur sécurité ou sauf circonstances particulières.

 

c) Les formations ou groupements visés au (b) ci-dessus sont astreints, sauf lorsqu’ils marchent en colonne par un, à ne pas comporter d’éléments de colonne supérieurs à 20 mètres. Ces éléments doivent être distants les uns des autres d’au moins 50 mètres.

 

d) La nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, chaque colonne ou élément de colonne empruntant la chaussée doit être signalé :

1º A l’avant par au moins un feu blanc ou jaune allumé ;

2º A l’arrière par au moins un feu rouge allumé, visibles à au moins 150 mètres par temps clair et placés du côté opposé au bord de la chaussée qu’il longe.

 

e) Cette signalisation peut être complétée par un ou plusieurs feux latéraux émettant une lumière orangée.

 

f) Toutefois, pour les colonnes ou éléments de colonne à l’arrêt ou en stationnement en agglomération, l’emploi des feux prévus au présent article n’est pas requis lorsque l’éclairage de la chaussée permet aux autres usagers de voir distinctement les colonnes ou éléments de colonne à une distance suffisante.

 

Article R412-43 Le fait, pour tout piéton, de contrevenir aux dispositions de la présente section est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la première classe.

 

 



20/10/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres